Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets

FAMAS ET VARIANTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FAMAS ET VARIANTES

Message  admin piero le Dim 20 Juin - 7:55

PHOTO DE FAMAS ET VARIANTES



FAMAS F1



FAMAS F1 DEMONTAGE



FAMAS G2



FAMAS G2



VARIANTE FAMAS G2



FAMAS G2 FELIN



FELIN BIG


BETA 1



Le Fusil d'assaut de la Manufacture d'armes de Saint-Étienne, dont la dénomination officielle FA-MAS est souvent simplifiée en Famas, est un fusil d'assaut français. Il est également rapporté que le Famas fut surnommé « le clairon » dans l'armée française, bien qu'il semble que ce nom soit désormais tombé en désuétude.

Il a été commandé par l'armée française qui voulait une arme tactique puissante et facilement utilisable. Présenté en 1973 puis adopté en 1979, ce fusil d'assaut remplace à lui seul trois armes précédemment utilisées : le fusil semi-automatique MAS Mle.49/56, le pistolet mitrailleur MAT 49 et un certain nombre de fusils mitrailleurs MAC Mle.29.

Plusieurs modèles ont été produits à ce jour :

Le F1 qui est le premier mis en service dans les années 1970 (en photo équipé du chargeur CPL : Pour Cartouche Propulsive de Lancement)
Le G2 disponible depuis 1994 utilisé par la Marine Nationale. Extérieurement, cette dernière se distingue par la suppression de l'arcade de pontet, remplacée par une large garde partant de la base de la poignée et qui finit à la moitié du fût, ainsi que par un chargeur courbe de 30 cartouches de type STANAG. La fibre de verre utilisée pour la poignée garde-main et le fût est remplacée par du plastique, le reste de l'arme est réalisé en acier. La suppression de l'arcade de pontet a été apportée pour permettre l'usage du Famas en milieu arctique (avec des gants). Cependant, l'arcade de pontet est déjà mobile sur le modèle F1, ce qui facilite l'accès à la queue de détente lorsque les conditions l'exigent.
Deux nouveaux modèles sont en évaluation pour le programme Félin. Une version du F1 revalorisée, qui se distingue par l'adjonction à la poignée garde-main d'un rail Picatinny. Cette version fera évoluer le modèle F1 dans quelques années (en photo dans la rubrique Félin). La dernière se distinguera par le montage en série de plusieurs visées

Informations techniques

Le Famas, peut être utilisé aussi bien par les gauchers que par les droitiers par une configuration correspondante de la fenêtre d'éjection qui implique une inversion de l'appui joue ainsi qu'un démontage de l'arme pour inverser l'extracteur et l'obturateur se situant autour de la tête amovible (que l'on appelle dans le jargon militaire « la Tête de Mickey ») dans la masse additionnelle.
Il comporte un chargeur de 25 cartouches pour les versions F1 et G1 et de 30 cartouches au standard STANAG de l'Otan compatible notamment avec le M16 américain pour la version G2.
Son calibre est de 5,56 × 45 mm OTAN (5,56x45 ou .223 Rem).
Son poids à nu est de 3 720 g. (son chargeur, plein, pèse environ 500g).
Il possède un bipied pour le tir couché.
Il est capable de tirer des grenades mixte antipersonnelles/antivéhicule (APAV40 notamment) ou antichars (AC58 notamment) au moyen de cartouches ordinaires F1 (grenades modèle F2, ou la grenade est dotée d'un piège à balle) ou de cartouches spéciales (cartouches feuilletées pour grenades modèle F1). On peut aussi lui adjoindre un lance-grenade (M203 américain), qui se place sous le canon.
Sa poignée garde-main est échangée contre une version équipée d'un rail dit Otan pour recevoir de nombreux types de lunettes de visée de tir (avec ou sans amplification de lumière). La lunette OB 50 A ou B (terre, air) est directement montée sur la poignée garde-main renforcée.
La portée pratique du Famas est de 300 m. La vitesse initiale de son projectile avoisine les 960 m/s. Le projectile est dangereux jusqu'à environ 1 000 m, avec une portée théorique maximale de 3 200 m (angle de tir de ± 45°). Son mécanisme assure deux modes de tir : coup par coup et rafale. Le limiteur de rafale situé derrière le puits de chargeur permet d'opter entre des rafales libres ou limitées à trois coups. La cadence de tir, élevée pour un fusil d'assaut, est d'environ 1000 coups/minute.

Les organes de visée (alidades de tirs tendu et courbe) sont conçus pour employer les grenades à une portée de 75 ou 100 m en tir tendu (tir antichar ou antivéhicule principalement), de 120 à 340 m (par incréments de 20 m) en tir courbe à 45° (tir antipersonnel) ou 60 à 170 m (par incréments de 10 m) à 74°. Les principales grenades employées par les armées françaises sont la grenade APAV 40 (antipersonnel/antivéhiculaire de 40 mm) et la grenade AC 58 (antichar de 58 mm). Elles nécessitent une cartouche de lancement sans projectile (modèles F1), ou disposent d'un piège à balle ne nécessitant pas de munition différente (modèles F2). Le tir avec une alidade de 74° n'est théoriquement pas utilisé en entrainement.

Son architecture bullpup explique sa compacité malgré une longueur de canon (488 mm) lui assurant puissance et précision. Cette architecture avait déjà été appliquée sur d'autres fusils tels que le Steyr AUG. La position très reculée de la culasse d'un fusil bullpup place l'éjection des étuis à la hauteur de la joue du tireur, ce qui impose de l'épauler toujours du même côté. Le Famas permet au tireur de changer simplement le côté d'éjection des étuis. Le sélecteur de tir rafale/coup par coup est situé dans l'arcade de pontet, devant la queue de détente, donc accessibles par les droitiers comme par les gauchers et le limiteur de rafale se situe sous la crosse sur le boîtier de mécanisme.

Famas Félin

La version du Famas mise au point dans le cadre du programme Félin (Fantassin à équipement et liaisons intégrées) comprend une lunette à vision thermique permettant le tir de nuit et un ordinateur embarqué délivrant des informations tactiques. Le fantassin pourra ainsi par exemple, grâce au système de visée déportée, sécuriser une aire sans s'exposer aux tirs ennemis, en restant à l'abri alors qu'il examine la zone ou vise. Afin de faciliter la manipulation de l'arme, elle est dotée d'une seconde poignée verticale à l'avant et d'un carénage entre les deux poignées. L'ordinateur installé sur le Félin déplace toutefois le centre de gravité de l'arme vers l'avant, ce qui modifie son comportement lors du tir.


Spécifications

Calibre : 5,56 × 45 mm OTAN
Mécanisme : semi-automatique, rafale de trois coups, automatique
Cadence de tir : 900-1000 coups/minute (F1) ; 1000-1100 coups/minute (G2)
Vitesse initiale : 980m/s (G2) ; 960 m/s (F1) ; 925 m/s (F2)
Masse non chargé : 3,780 kg (F1) ; 3,750 kg (G2)
Masse en ordre de combat : 4,370 kg avec les 25 cartouches
Rayures : 3 (F1 série A) ou 6 à droite au pas de 306 mm
Longueur : 76 cm
Longueur du canon : 48,8 cm. Une version courte existe (canon de 406 mm)
Capacité : 25 coups (F1) ; chargeur 30 cartouches normes OTAN (G2)
Espérance de vie minimale du canon : 30 000 cartouches tirées
Portée maximum théorique : 3 200 m
Portée pratique : 300 m
Poids maximum des grenades à fusil : 500 g
Hausse unique d'emploi : 300 m
Pouvoir de perforation : casque toutes armes jusqu'à 300 m
Pièce de sécurité (F1) : boîtier de mécanisme (neutralisation de l'arme, le LAI (levier amplificateur d'inertie) assure la sécurité à l'ouverture, la fermeture et à la percussion.
Coût : environ 3000 € G2 / 1500 € F1
Coût d'une cartouche : 0,72 €

Mode de fonctionnement : arme à culasse non calée à masse additionnelle et levier amplificateur d'inertie.


Accessoires

Ceinturon et porte-chargeurs, bretelles de suspension (brêlage)
La trousse UC (unité collective) appelé aussi trousse de nettoyage contient le nécessaire de nettoyage rapide (un support d'écouvillon + écouvillon de chambre, un pinceau et une baguette souple 5 éléments pour le nettoyage du canon, un écouvillon laiton, nylon et un lavoir pour chiffon calibré). On trouvera également des pièces de rechanges : extracteur, ejecteur, doigt de maintien et obturateur. le FAMAS dispose également un kit de huilage nommé "burette à huile" placé à l'intérieur de la poignée-pistolet.
Baïonnette
Lunette d'observation et de tir nocturne OB 50 A
Lance-grenades M203 PI
Désignateur d'objectif (DO) S3
Dispositif d'aide à la visée désignateur laser « point rouge »
Dispositif d'aide à la visée de nuit Pirat "pgmp"
Lunette Scrome J4
Cavalier de sécurité pour câble d'armes
Poignée garde-main polyvalente (fixation optique de nuit et désignateur laser)
BTB (Bouchon de tir à blanc)

admin piero
Admin

Messages : 147
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur http://teste-forum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum