Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets

FIDELITE AU 8 MAI 1945 " Robert Chambeiron "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FIDELITE AU 8 MAI 1945 " Robert Chambeiron "

Message  admin piero le Jeu 10 Juin - 0:08

FIDELITE AU 8 MAI 1945

Comité ANACR de Morestel Comité ANACR de Morestel

Copie Interdite




Robert Chambeiron

Grand-Croix de la Légion d'Honneur

Dernier survivant du Conseil National de la Résistance

Photo: Comité ANACR de Morestel

(photo prise lors du Congrès National de l'ANACR à Marseille en novembre 2008)



En 1975, cédant à la partie la plus rétrograde de sa majorité, le président Giscard d’Estaing décida brusquement qu’on ne célèbrerait plus désormais l’anniversaire de la victoire du 8 mai 1945, au motif (entre autres) expliqué par l’un de ses ministres qu’il y avait des évènements dont l’évocation n’était pas agréable pour tout le monde.
La protestation fut à la mesure de cette atteinte à la sensibilité populaire. Vingt-cinq mille personnes défilèrent sur les Champs-Elysées, toutes tendances confondues, comme dans la Résistance.
Giscard prit la mesure de son erreur. C’était trop tard ! Le vent de mai 1981 venait de se lever, qui allait balayer jusqu’aux derniers remugles d’un pouvoir déchu. Exit le président. Sic transit !
Le président Sarkozy aiguillonné par la même majorité passéiste a choisi une méthode plus nuancée. Pas de bâillon, mais une douce lobotomie ! Echaudé par l’échec de la mission Kaspi chargée de passer en force pour imposer une refonte du calendrier des cérémonies mémorielles, le chef de l’Etat ne renonce pas à sa volonté d’affadir dans la mémoire des français certains grands moments de leur histoire contemporaine, telle par exemple la traditionnelle cérémonie commémorant la victoire des alliés sur le fascisme en la transformant en une sorte de fête campagnarde sur de lointains rivages sans rapport aucun avec l’évènement qu’on prétend honorer. Le cirque et les jeux !
Ne laissons pas saccager les grands moments de notre histoire. On a souvent dit, et à juste raison, qu’un peuple sans histoire est un peuple suicidaire. Rappelons-nous ce qu’écrivait Victor Hugo dans ‘ Les châtiments’ :
« Le peuple de France ne peut pas exister sans vivre. »
Vivre, oui, mais debout, avec son patrimoine culturel et moral intact !...


Source :

L’Humanité. Mardi 12 mai 2009

Comité ANACR de Morestel Comité ANACR de Morestel

admin piero
Admin

Messages : 147
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 53

Voir le profil de l'utilisateur http://teste-forum.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum